Les visites guidées ...

Visites ouvertes à tous, sous réserve de places disponibles 

Durée moyenne 1h30. Accompagnement par un conférencier Ville d’Art et d’Histoire.
Visites : 6€ - gratuit pour les moins de 18 ans et pour tout Cantilien accompagné de deux amis non cantiliens. 

Visites de l’hippodrome : prévoir entrée de l’hippodrome en plus

 

 

 

 Toutes la programmation des Visites du Patrimoine, Printemps des Arts 2017 :

© VAH Chantilly

Retrouvez toute la programmation complète du Printemps des Arts de CHANTILLY :

Printemps des Arts 2017 (pdf - 1.20 Mo)

 

 

... Des thématiques variées : 

L’histoire de Chantilly en flânant

L’histoire de Chantilly se lit sur ses monuments et dans le nom de ses rues : rue du  Connétable, hôtel du Grand Condé, porte Saint-Denis... Venez parcourir ce livre ouvert en compagnie d’un guide.

Visite théâtralisée

Partez en visite et soudain un personnage surgi de l’histoire apparaît et vous raconte sa propre version des faits : surprises et rires garantis !
Les secrets de sœur de Petijean
Sœur Petitjean, responsable de la pharmacie des princes au XVIIIe siècle, délivre les secrets de la poudre de vipères et des yeux d’écrevisses …
Rendez-vous avec Omer
Les hommes célèbres, qui ont donné leurs noms aux places et rues viennent se présenter, tandis que les femmes illustres de Chantilly, un peu oubliées, se manifestent et troublent la fête !

L’église Notre-Dame de l’Assomption, chef d’œuvre de l’art classique

Chef d’œuvre de l’architecture classique, l’église Notre-Dame de l’Assomption évoque la présence des princes à Chantilly ainsi que l’histoire de la ville à travers les siècles.

1692 : La naissance d’une ville

Née du château et de la volonté des Princes, la ville de Chantilly s’est progressivement développée à partir du XVIIe siècle pour loger la population gravitant autour du château. Un vrai plan d’urbanisme, dont la rue du Connétable, les maisons des Officiers ou encore l’église Notre-Dame sont les témoins.

Un après-midi aux courses

Depuis les premières courses en 1834 sur « la Pelouse » jusqu’aux réaménagements du site en 2005 en passant par la construction des grandes tribunes au XIXe siècle, parcourez les 170 ans d’histoire de ce site.  Visites sur ce modèle, Dans les coulisses des Grands Prix : Jockey Club et Prix de Diane .

Le Bois-Saint-Denis : haut lieu des écuries de course

Depuis le début du XXe siècle, le Bois-Saint-Denis concentre les écuries de courses.  Entraînement des pur-sang , proximité des pistes forestières et des terrains d’entraînement, clinique des jockeys, avenue spécialement aménagée pour les chevaux, etc…  des conditions idéales !

Balade autour de l’hippodrome 

Chantilly est mondialement connue comme « capitale du cheval » : le cheval a façonné son économie, sa culture depuis plusieurs siècles. Les activités hippiques et équestres marquent encore aujourd’hui très fortement l’urbanisme et l’architecture de la ville.

La pharmacie des princes de Condé               

La chapelle Saint-Laurent conserve la magnifique collection de pots à pharmacie de l’ancien hospice des princes de Condé. Composé de 119 pots en faïence, cet ensemble est exceptionnel pour  ses décors et pour les informations qu’il donne sur les remèdes de l’époque.

Le cimetière Bourillon, mémoire de la ville

Le cimetière Bourillon mérite attention pour son intérêt historique, artistique ou parfois simplement anecdotique. Tombes de jockeys et entraîneurs, mausolées anglais, carré des lanciers polonais ou encore sépulture de l’épouse de Champollion : l’histoire de la ville est concentrée en ces lieux.

Visite littéraire « Chantilly dans les pas des écrivains »

Nerval, Chateaubriand, Proust… de nombreux écrivains ont séjourné à Chantilly et ont écrit sur la ville ou l’ont évoquée dans leurs romans.

La forêt de Chantilly     

La forêt représente un lieu de mystère et de légendes. Vue comme un lieu naturel par excellence, la foret est en fait un espace créé par l’homme pour divers usages : promenade, chasse, entraînement hippique, mais aussi zone d’exploitation sylvicole …

Le patrimoine hydraulique de Chantilly : canaux, moulins et écluses

Chantilly est fortement marquée par la présence de l’eau. Réservoir, canaux et écluses rappellent le rôle essentiel joué par cette source d’énergie depuis les jeux d’eaux des jardins des Condé jusqu’à la blanchisserie du duc d’Aumale.

Les jardins familiaux

Créés en 1882, les jardins « ouvriers » de Chantilly occupent l’ancien site de la « Canardière » des Condé. Ce sont aujourd’hui plus de 300 petits jardins familiaux qui s’étendent dans les anciens marécages de la vallée de la Nonette.

Dans les pas du duc d’Aumale 

Henri d’Orléans, duc d’Aumale est un personnage incontournable de l’histoire de Chantilly. Fils du roi Louis-Philippe, dernier propriétaire du château, créateur du musée Condé, promoteur du sport hippique : la ville lui doit beaucoup et de nombreux monuments gardent encore la trace de cet homme illustre du XIXè siècle.

Dans les pas du Maréchal Joffre

De 1914 à 1916, Joffre, général en chef de l’armée française, établi son quartier général à Chantilly, à l’arrière des lignes de combat et avec une liaison ferroviaire avec Paris. Pendant deux ans, Joffre va ainsi organiser ses troupes et entretenir une guerre d’usure contre les Allemands.

La dentelle de Chantilly : « blonde » ou noire ?

La dentelle de Chantilly devint aux XVIIIe et XIXe siècles la principale industrie de Chantilly. Faisant vivre plusieurs milliers de dentellières, cette dentelle noire au fuseau, connu son apogée sous le Second Empire.